• Et ils lui dirent: Retire-toi de l?. Ils dirent aussi: Cet homme seul est venu pour habiter ici comme étranger, et il voudra nous gouverner? Maintenant nous te ferons pis qu'? eux. Et ils faisaient violence ? Lot; et ils s'approch?rent pour rompre la porte. - Lire la suite

Versets semblables

  • Lequel répondit: qui t'a établi Prince et Juge sur nous? veux-tu me tuer, comme tu as tué l'Egyptien? et Mo?se craignit, et dit: certainement le fait est connu.
  • Abram demeura au pays de Canaan, et Lot demeura dans les villes de la plaine, et dressa ses tentes jusqu'? Sodome.
  • Alors Nébucadnetsar fut rempli de fureur, et l'air de son visage fut changé contre Sadrac, Mésac, et Habed-négo; et prenant la parole, il commanda qu'on échauff?t la fournaise sept fois autant qu'elle avait accoutumé d'?tre échauffée.
  • Ont-ils été confus de ce qu'ils ont commis abomination? Ils n'en ont eu m?me aucune honte, et ils ne savent ce que c'est que de rougir; c'est pourquoi ils tomberont sur ceux qui seront tombés; ils tomberont au temps que je les visiterai, a dit l'Eternel.
  • Ont-ils été confus de ce qu'ils ont commis des abominations? Ils n'en ont m?me eu aucune honte, et ils ne savent ce que c'est que de rougir; c'est pourquoi ils tomberont sur ceux qui seront tombés, ils tomberont au temps que je les visiterai, a dit l'Eternel.
  • C'est pourquoi les pluies ont été retenues, et il n'y a point eu de pluie de la derni?re saison, et tu as un front de femme débauchée; tu n'as point voulu avoir de honte.
  • Qui disent: retire toi, n'approche point de moi, car je suis plus saint que toi; ceux-l? sont une fumée ? mes narines, un feu ardent tout le jour.
  • Le commencement des paroles de sa bouche est une folie; et les derni?res paroles de sa bouche sont une mauvaise sottise.
  • C'est ici une chose f?cheuse entre toutes celles qui se font sous le soleil, qu'un m?me accident arrive ? tous, et qu'aussi le coeur des hommes est plein de maux, et que des folies occupent leurs coeurs durant leur vie, et apr?s cela ils vont vers les morts.
  • La pierre est pesante, et le sablon est accablant; mais le dépit du fou est plus pesant que tous les deux.
  • Que l'homme rencontre plut?t une ourse qui a perdu ses petits, qu'un fou dans sa folie.
  • Le sage craint, et se retire du mal; mais le fou se met en col?re, et se tient assuré.
  • Celui qui instruit le moqueur, en re?oit de l'ignominie; et celui qui reprend le méchant, en re?oit une tache.
  • C'est pourquoi maintenant, avise et prends garde ? ce que tu auras ? faire; car le mal est arr?té contre notre ma?tre, et contre toute sa maison; mais c'est un homme si grossier qu'on n'oserait lui parler.
  • Le Philistin dit encore ? David: Viens vers moi, et je donnerai ta chair aux oiseaux du ciel, et aux b?tes des champs.

En partenariat avec EMCI (EnseigneMoi)